École de japonais, centre culturel et espace évènementiel

L'équipe

Ayano OKUMURA

Professeur de Japonais

Depuis sa première enfance, elle est inspirée par les activités culturelles et a commencé très tôt l'étude du piano (4ème kyu à l'école de YAMAHA), puis le chant lyrique, le kendo et la calligraphie japonaise (1er kyu). Après des études à Université d'Aïchi-shukutoku où elle a obtenu une Licence d’enseignement de l’Anglais pour le second degré (équivalent C.A.P.E.S au Japon) et une Licence d’enseignement du Japonais pour les étrangers, elle vient étudier le chant lyrique et la danse baroque et renaissance à l’Ecole Normale de Musique de Paris et aux conservatoires parisiens. Elle donne des cours de Japonais, cours de calligraphie et cours de musique depuis 2007, puis fait des stages de danse baroque et renaissance depuis 2014. En parallèle, elle participe à divers opéras, concerts en ensemble et récitals chorégraphiés en France et au Japon.    

David DAO NGAM

Associé fondateur

Formé dans des écoles de mangaka en France et au Japon, David a développé un style davantage porté vers le « shonen », dont le rythme de planches dynamiques colle parfaitement à sa recherche. Ses inspirations sont essentiellement le manga, surtout « One Piece », mais aussi les Looney Tunes pour leur côté déjanté et Walt Disney pour sa magie et son univers qui l'inspirent beaucoup.
Après avoir illustré le texte d'une auteur de livre de jeunesse ; l'histoire drôle de « Super Tubert - Le Sumo Pomme de Terre », il anime désormais des ateliers dans différentes structures pour les enfants, les adolescents, les adultes et les personnes handicapées mentales.
Depuis 2012, il intervient régulièrement à la Maison Atelier Foujita (91), dans le cadre du parcours "manga" élaboré avec la Maison Atelier Foujita et le Conseil Général de l'Essonne. Pour Quartier Japon, David anime les ateliers et les stages de manga, la formation annuelle de mangaka depuis sa création en septembre 2013 et intervient en animations évènementielles auprès de très nombreuses structures : médiathèques, établissements scolaires et périscolaires, classes relais, festivals et salons, soirées et évènement d'entreprises, associations, anniversaires, hôpitaux...

Fumiaki NAKANISHI

Professeur de Japonais et de shiatsu

Fumiaki NAKANISHI est professeur de Japonais et praticien de shiatsu.  Il est diplômé d’une Licence de cultures comparées et d’une Maîtrise d'Etudes Internationales à l'Université de Tsukuba au Japon. En France, Il a obtenu les diplômes de Docteur en Histoire, un Master en Géographie à l'Université Paris 13. Et à Londres, il a obtenu le diplôme de Postgraduate Certificate in Teaching Japanese as a Foreign Language. Il est par ailleurs diplômé de shiatsu japonais.

Il aime rencontrer les gens, leur apprendre la langue et la culture japonaise, et leur faire découvrir le shiatsu. Il est avant tout mu par la passion du partage, la rencontre entre des gens d’âges différents et aux parcours variés.

Jean-Baptiste TOURNIER

Associé fondateur

Après avoir dirigé plusieurs sociétés de services tout en enseignant dans des écoles supérieures, Jean-Baptiste Tournier a souhaité se dédier exclusivement au secteur de la formation en reprenant le groupe d’écoles du CPEA. Soucieux d’aider les jeunes et les moins jeunes à accroître leurs compétences et à élargir leurs horizons, il décide de compléter les formations professionnalisantes en gestion, commerce et informatique du CPEA par les enseignements plus culturels proposés par Quartier Japon. Passionné de peinture, il profite de cette nouvelle école pour s’ouvrir à titre personnel aux mangas et plus généralement à l’art japonais.

Marina SABUROVA

Enseignante peinture japonaise à l'encre sumi-e

Pratiquant les arts traditionnels du Japon pendant  sept années, Marina les apprend durant les ateliers et les conférences avec des spécialistes Japonais, Russes et Français. Avant son arrivée à Paris, elle a enseigné le sumi-e aux Centres culturels japonais, ainsi qu'à l'Institut Oriental de Saint-Pétersbourg, où elle a proposé un programme qui associait cette technique de la peinture aux autres arts traditionnels japonais. Elle a organisé cinq expositions de la peinture sumi-e à Saint-Pétersbourg avec ses élèves russes, et souhaite continuer cette pratique collaborative du travail sur les projets en France. 

Diplômée en Histoire d’art et Culture/Langue japonaise en Russie, elle a par la suite poursuivi ses études en Esthétique, puis en Histoire d’Asie à Paris. Sa passion pour le Japon est devenue, finalement, le projet de sa thèse où la technique de la peinture à l’encre sumi-e est mise en dialogue avec l’architecture et les technologies contemporaines. 

Elle tente de découvrir dans le sumi-e, la peinture à l'encre japonaise, le sens particulier de la matière, le minimalisme des éléments. Cette peinture peut exprimer la beauté dans la simplicité et dans le dynamisme du mouvement, dans la fluidité de la nature.

Masako MIZUTA

Professeur de Japonais

Après avoir obtenu un Master en littérature française à l'Université Sophia à Tokyo, elle poursuit ses études de littérature moderne en DEA à l'Université Paris IV. Elle s'installe à Paris en 1992 et travaille avec son mari dans une société de conseil. Un court séjour d'un an à Shanghai en 1998 et elle enseigne le japonais à l'Institut du Commerce International de Shanghai. Suite à l'obtention d'un Master en études japonaise à l'Université Paris 7, elle reprend l'enseignement du Japonais à l'ILERI (l'Institut de l'Etude des Relations Internationales) en 2006. Depuis 2014, elle enseigne​ également ​à l'Ecole Georges Gusdorf pour les enfants surdoués et s'occupe des élèves ayant l'intention de passer la LV2 japonais au Bac. Sa passion pour la littérature l'a poussée à réaliser la publication de deux livres avec une auteure de littérature jeunesse ; "Les contes japonais" et "L'oiseau revient à Hiroshima". A travers des amis juristes, elle fait parfois la traduction des textes écrits par les professeurs japonais en droit constitutionnel​ et travaille comme interprète dans des colloques universitaires et pour des Institutions comme le Conseil d'Etat.​

Misako LELONG-NOHSOH

Instructrice diplômée de l'Institut du thé vert japonais de Tokyo. Ambassadrice du thé vert japonais depuis 2016.

Après des études musicales à Musashino Academia Musical Tokyo, elle devient titulaire de l'Orchestre Symphonique de GUNMA-JAPAN. Séjourne un an à Berlin pour participer aux cours de Claude LELONG (Soliste de l'Opéra allemand de Berlin). S'installe à Paris fin 2007 avec son mari Claude LELONG.Cette expatriation lui fait découvrir son attachement à la culture de son pays, le Japon. Elle se consacre alors à des études sur le thé vert japonais et obtient en 2012 un diplôme de Nihoncha-Adviser (assistante) et en 2013 un diplôme de Nihoncha-Instructor (experte en thé japonais).En 2012, elle crée à Vincennes en collaboration avec son mari l'Association Le Thé vert, un Art de vivre. Organise des dégustations au cercle «Daniel-Sorano» à Vincennes et à son domicile.En juillet 2014, la Deutsche-Japanische Gesellschaft de Berlin lui offre l'opportunité de faire des dégustations et une conférence sur le thé vert japonais.

Nicolas BRAGUIER

Directeur

Bilingue Anglais après avoir vécu aux Etats-Unis, Nicolas Braguier s'est très vite passionné pour la linguistique et la pédagogie. Après des études littéraires, il enseigne le Français et l'Anglais dans différentes structures, puis devient Directeur Adjoint du CPEA avant de prendre la Direction de l'ESUP des Yvelines à Saint-Germain-en-Laye. Il commence l'apprentissage du Japonais et décide de créer Quartier Japon avec trois partenaires avisés ! Mordu de communication digitale et des nouvelles technologies, mu par l'innovation, il multiplie les projets professionnels au service de l'ingénierie pédagogique et de la transmission du savoir. Pongiste sur la pente descendante mais toujours compétiteur acharné !

Stéphane PAUMIER

De formation initiale dans le secteur de la santé mentale, Stéphane Paumier a toujours préféré l'aspect relationnel dans ses différents métiers, faisant fonction d'infirmier puis auprès d'enfants en milieu péri-scolaire. Sa rencontre avec la culture japonaise le laisse tout d'abord pantois, face à cette sensation de forte réalité qu'il ressent en présence de Japonais, sans pouvoir pour autant mettre du sens sur ce ressenti. Curieux de nature et piqué par la soif de comprendre, Stéphane commence alors sa quête du Japon.

Après avoir travaillé notamment au sein de différentes entreprises japonaises ou en lien avec le Japon - société de photos pour touristes japonais, centre culturel franco-japonais et école de langues - Stéphane Paumier s'est trouvé tout naturellement au point de rencontre avec Quartier Japon, moins d'une année après sa création.

Depuis 2009, Stéphane Paumier, anime désormais Quartier Japon dans tous ses aspects, logistique, organisationnel, communication et développement, ce qui lui permet à la fois de poursuivre sa propre quête du Japon tout en faisant bénéficier les publics de Quartier Japon de ses expériences et de ses découvertes.

Équipe de direction

David DAO NGAM
Jean-Baptiste TOURNIER
Nicolas BRAGUIER
Stéphane PAUMIER

Équipe pédagogique et intervenant

Ayano OKUMURA
David DAO NGAM
Fumiaki NAKANISHI
Marina SABUROVA
Masako MIZUTA
Misako LELONG-NOHSOH
Stéphane PAUMIER