Mongiri-gata et Azuma fukuro - Sacs japonais

 

 

Tarifs

  • Atelier d'initiation 

- Module de 1h30 : 22 € / personne

- Forfait "1 parent + 1 enfant" (- 6 ans) : 25 € / 1h30

(matériel compris pour réaliser un sac)

Public

  • 10 personnes maximum.
  • Enfants accompagnés, adolescents et adultes.
  • Les débutants sont les bienvenus.

Calendrier

  • le samedi 19 mars 2016

     > Sac Azuma : de 14h à 15h30

     > Sac Mongiri : de 15h30 à 17h

Les prochaines dates de 2016 seront annoncées prochainement.


Sac Mongiri-gata

Le Mongiri-gata désigne un découpage sous forme de motifs traditionels japonais obtenu en pliant de feuilles d’origami ou de chiyogami. C'était un jeux populaire à l’époque d’Edo (1603 – 1868).

« Mon » désigne des motifs notamment imités de la nature : le flocon de neige, les étoiles, les fleurs, les animaux... Des motifs originaux pouvaient également être créés.
« Giri (kiri) » signifie découper, « Gata (kata) » signifie un /des patrons.
Les motifs sont obtenus par les deux techniques de base que sont le pliage de feuilles d'origami et le découpage à partir de patrons. Ces motifs se retrouvent dans la vie quotidienne, sur les kimonos, les norens (court rideau à l'entrée des magasins, des restaurants, les tenuguis, les assiettes...

Dans cet atelier, ces découpages sont réalisés en tissu afin d'être appliqués sur un sac, qui pourra être utilisable quotidiennement, dans un souci de préservation et de valorisation des ressources.

-----

Sac Azuma

Le sac Azuma est un sac cousu à partir d’un rectangle de tissu. On peut facilement le réaliser en cousant seulement deux des côtés du rectangle de tissu, pour obtenir le corps du sac, et en nouant les deux pointes de tissu du sac obtenu pour réaliser une poignée.

Apparu à l'époque d’Edo (1603 – 1868), ce type de sac est né du concept des emballages tissu traditionels japonais, furoshiki, plus similaires que ces derniers aux formes des sacs occidentaux.
« Azuma » signifiant l’est du Japon, notamment Edo (Tôkyô) ,on considère que la ville d'Edo est son berceau.

Dans cet atlier, les sacs Azuma sont réalisés à partir de Tenugui, une sorte de fine serviette japonaise longue en coton imprimé. Majoritairement, ses motifs sont surtout des motifs traditionnels ou encore l'emblème de la famille de leur propriétaire.

 


 

 

    

Atelier de SAc japonais "Mongiri-gata"

(durée : 1h30)

Programme

Présentation et démonstration par l'intervenante.
Réalisation par les participants d'un sac japonais Mongiri-Gata
Conseils et aide apportés par l'intervenante.

N.B. :

Fournitures à apporter (si possible. Si non, l'indiquer lors de l'inscription ) : ciseaux pour tissu.
Cours donné en langue française ou japonaise.

 


 

 

 

    

Atelier de SAc japonais "AZuma"

(durée : 1h30)

Programme

Présentation et démonstration par l'intervenante.
Réalisation par les participants d'un sac japonais Azuma (Les adultes pourront réaliser un sac Azuma à partir de deux Tenuguis présentant chacun des motifs différents. Les enfants réaliseront un sac Azuma à partir d'un Tenugui de leur choix .)
Conseils et aide apportés par l'intervenante.

N.B. :

Fournitures à apporter (si possible. Si non, l'indiquer lors de l'inscription ) : ciseaux pour tissu, aiguille et fil à couture blanc
Cours donné en langue française ou japonaise.

Lieu des cours :

CPEA / QUARTIER JAPON : 35 rue de Clichy 75009 Paris

Tous les détails sur la page suivante !


Sacs réalisés par les élèves


Témoignages :

"Bonjour,

Je tenais à vous remercier et vous dire que l'atelier de "fabrication de sac japonais" était vraiment super!
J'ai passé un très bon moment grâce au très bon accueil et au professionnalisme de Akiyo Kajiwara.

J'adore mon petit sac!

Bonne journée et à bientôt,"

Virginie, stage du 5 juillet 2014

 

LE PROFESSEUR : akiyo kajiwara

Akiyo commence son apprentissage avec un grand maître spécialisé dans les techniques traditionnelles de teinture végétale et de tissage de kimonos en soie. Elle part ensuite pour l’île d’Okinawa pour entamer une formation plus académique sur les méthodes traditionnelles de tissages et de teinture dont la technique okinawan.
Suite à cette formation très enrichissante, elle séjourne à Iriomote-jima, une île au sud d’Okinawa, où elle étudie les procédés de fabrication de fils faits à partir de plantes. Elle poursuit son parcours vers un petit village qui se situe au fond d’une montagne dans la région de Fukushima au nord-est du Japon pour apprendre la culture et la fabrication des fils fins en ramie.

Installée à Paris depuis 2008, Akiyo réalise ses activités artistiques dans le domaine du textile, elle anime également des ateliers de Nuno-Zôri pour contribuer ainsi aux échanges culturels franco-japonais. En février 2012, Akiyo a sorti son livre sur la couture avec les formes et tissus japonais « Sacs et rangements à la japonaise », édité chez Dessain et Tolra (Larousse).

 


 

 

Quartier Japon Entreprise

Réalisez des sacs japonais originaux.