École de japonais, centre culturel et espace évènementiel

Ateliers culturels et expositions

les sabres japonais, katana

Conférence "Les sabres japonais"

Présentation - dédicace du livre "mémoires de Kiyomaro, forgeron du Shinano"

Les katana, les sabres japonais, représentent l'un des symboles de la culture chevaleresque de la culture japonaise et même parfois, de la culture japonaise tout court.
Mais au-delà de ce que les films, les mangas et les autres médias de masse véhiculent sur cette arme d'un temps passé, que savons-nous au juste du katana, de son histoire et de son importance en temps qu'objet social ?
Que savons-nous de l'objet même et de son entretien ? ...

Je m'inscris

Accessible à tous

Ce cycle de conférences, organisées par des passionnés experts du sabre et plus largement de la culture japonaise, nous invite à partir à la découverte de cet objet fascinant.

Conférence (durée : 2h30)

Calendrier 

Le samedi 20 mai 2017, de 14h30 à 17h 
 

Public 

> 40 personnes maximum.
> Pour les curieux, les intéressés et les connaisseurs !
 

Lieu de la conférence

CPEA / QUARTIER JAPON
35 rue de Clichy 75009 Paris

Matériel 

Vous pouvez apporter vos katana et autres objets japonais, pour avoir un avis.

Entrée libre

Merci de bien vouloir signaler votre présence par un courriel pour obtenir le code d'accès.

Programme

-  Présentation - dédicace du livre "mémoires de Kiyomaro, forgeron du Shinano", par christian Fleury - éditions Edilivre.com
 
Christian Fleury, historien du sabre japonais, a souhaité redonner vie par un roman historique, à Minamoto Kiyomaro, forgeron de lames de sabres, jugé comme étant le meilleur du XIXe siècle. Travaillant dans le style de Sagami, il fut surnommé le "Masamune de Yotsuya".
Alors que le peuple japonais souffrait de famines, Kiyomaro fut aidé financièrement par un hatamoto, un homme de la bannière et voyagea entre le Shinano, Edo et le Nagato en quête du travail des forges anciennes.Ses déplacements peuvent être vus sous le double aspect du compagnonnage et d'une réponse politique à l'arrivée des vaisseaux américains.
Le long des voies qu'il emprunta (Tokaïdo...), il rencontra des guerriers et des pèlerins qui lui contèrent maintes légendes japonaises et chinoises.
A Edo, à l'occasion du test de l'un de ses sabres, il alla prier au Sengaku-Ji, où sont enterrés les 47 rônin d'Ako, ce temple se situant sur le chemin du lieu d'exécution où il fit ce test. Ne pouvant accepter que le Japon soit envahi par des étrangers comme le fut la Chine, il se suicida en 1854.
 
Cette présentation sera illustrée par des estampes, des photos du XIXe siècle et des photos des lames de Kiyomaro décrites dans le roman.
 
 Possibilité d'acheter le livre sur place ou sur Internet :  "Mémoires de Kiyomaro, forgeron du Shinano " , auteur: Ojiisan - Edité par Edilivre.com
 Format papier : 18€ / Format e-book : 2€

Conférencier : M. Christian Fleury

Expert en Arts Japonais - Ancien Assesseur à la Commission de Conciliation et d'Expertise Douanière

 

 

La forge des katana
les sabres japonais, katana

Témoignages

Ce fût effectivement un bel échange !

Bonjour et merci à vous, 

Ce fût effectivement un bel échange, au plaisir !

Julien P - Participant à la conférence sur les sabres japonais, du 20 mai 2017

La conférence avec monsieur Fleury était parfaite.

Bonsoir Monsieur
La conférence avec monsieur Fleury était parfaite.
Bien cordialement"

Philippe P. - Participant à la conférence sur les sabres japonais, du 20 mai 2017